dimanche

tournai.jpg

Ce matin nous avons vu le gamin ! Ou plutôt Elena a parlé avec lui. Grâce à « terpiekje », nous avons pu obtenir la permission de lui rendre visite. D’habitude le visiteur doit engager des démarches administratives compliquées (autorisation du directeur de l’annexe psychiatrique de la prison d’attache, certificat de bonne vie et mœurs etc.) Mais il n’y a que la sœur aînée pour rendre visite à son frère une fois tous les deux mois, elle n’habite plus en Belgique. Le reste du temps, le gamin vit dans un complet isolement en dépit des efforts méritoires du personnel hospitalier. En effet, le gamin semble s’être abstrait du monde extérieur, disent les soignants qui nous ont réservé un accueil plutôt sympathique, contents que cette visite remplisse un peu la journée vide du jeune homme. Efforts méritoires aussi parce que le gamin ne mange pas, ne se lave pas si on ne lui demande pas expressément de le faire. « Est-ce que les morts se lavent ? » répond-il invariablement à l’infirmier. Il obéit aux ordres, accomplit les travaux qu’on lui demande de faire, mais demeure passif, emmuré.

Je reprends le récit de la journée. A Bruxelles, Hôtel de la Grande Cloche, nous nous éveillons sous la grisaille qui disparaîtra finalement en cours de journée. Au petit-déjeuner, embarras. Peut-être à cause des discussions de la nuit dans la chambre d’Elena que je n’ai finalement pas pu ne pas entendre à cause d’une porte communicante. Morton Garrett silencieux, Elena vive et drôle à son ordinaire. Margaret n’est visiblement pas du matin. Mauro qui a abusé de la bière pendant la discussion nocturne a mal aux cheveux. Elena a reçu un mail de terpiekje qui a accéléré les démarches pour une visite au CHP Les Marronniers de Tournai. On nous attend à partir de 10 heures. Le nombre des visiteurs étant limité à 3, je m’attends à une discussion entre les quatre pour savoir qui ira. A ma grande surprise, Margaret semble effrayée par la rencontre. Mauro refuse net. De mauvaise humeur, il annonce qu’il va visiter Bruxelles qu’il ne connaît pas et se remettre du décalage horaire avant de repartir le lendemain matin, d’autant plus qu’il doit transiter par Londres. Je vais donc accompagner Elena et Morton Garrett à Tournai.

A Bruxelles Midi nous prenons le train de 8h23 pour Tournai où nous arrivons à 9h19. Pendant le voyage, nous parlons du procès voulu par le gamin. Morton Garrett s’interroge sur le mutisme du gamin alors qu’il semblait avoir voulu un procès pour tenter d’expliquer son geste, ou peut-être de s’expliquer à lui-même son geste. Qu’est-ce qui s’est passé ?

A la suite des vives réactions d’un habitant du Roeulx, je ne dirai rien de Tournai. Après les formalités d’entrée au CHP Les Marronniers, un médecin a demandé à nouveau au gamin s’il acceptait de recevoir cette visite, le gamin a acquiescé avec indifférence. Le seul moment où il a paru sortir de son apathie ç’a été quand il a regardé Morton Garrett. Il a été convenu qu’Elena lui parlerait. Pour moi il restera une silhouette déambulant lentement à contre-jour dans un couloir.

tournai11.jpg

a.jpg

Retour à Bruxelles à 16h53 où Margaret s’est arrangée (comment ?) pour rencontrer quelqu’un de la RTBF ! Nous sommes à Bruxelles où une grave crise politique pourrait mener à terme à l’éclatement de la Belgique, des incendies meurtriers ravagent la Grèce, et nous, nous sommes occupés par un fait-divers qui n’intéresse plus personne. Demain, Margaret pourra disposer des rares images tournées sur le meurtre. Mais demain, c’est lundi, jour du départ pour les quatre.
Elena rapporte la conversation décevante qu’elle a eue avec le gamin, tantôt parlant raisonnablement de sa vie aux Marronniers, tantôt s’égarant : « Ma mère a prostitué ma sœur… Je dois sortir d’ici car ils pratiquent la vivisection sur les patients… ma mère n’arrêtait pas de m’insulter… Elle a été transformée et manipulée par les services psychiatriques… Elle a une force diabolique… » puis revenant à un discours aux apparences rationnelles.
Le découragement semble gagner tout le monde. Elena souhaite revenir à Tournai le lendemain, le gamin l’a regardée avec insistance quand elle le lui a proposé, et l’équipe soignante était plutôt favorable. Margaret veut rester encore un jour. Morton Garrett n’en voit pas la nécessité, il a des obligations familiales, des soucis avec son fils d’après ce que j’ai cru comprendre. Mauro maintient son départ à 11 heures 45 pour Londres et monte se coucher sans saluer personne. Moi, je me demande ce que je fais là et si tout ça sert à quelque chose.
MB

5 commentaires pour dimanche

  1. terpiekje dit :

    Avant-hier, Margaret faisait remarquer que la vidéo diffusée sur internet était inconnue du magistrat qui s’est montré surpris.
    J’ignorais moi-même l’existence de cette vidéo et l’équipe soignante également. On voit nettement sur le mur derrière A. et sur les images tournées par Mauro dans la maison que les coulées de peinture noire sont les mêmes. A. a donc bien tourné sa vidéo peu de temps après son acte.
    Mais ensuite la vidéo a disparu de la circulation. Comment se fait-il qu’elle soit réapparue subitement il y a quelques semaines ?

  2. Zebu dit :

    Je trouve qu’aller voir le gamin comme vous dites dans son hôpital c’est comme aller voir une bête sauvage au zoo. c’est du voyeurisme.

  3. Pivoine dit :

    Le jeune homme ne reçoit aucune visite, c’est peut-être pour lui l’occasion de parler enfin à quelqu’un qui l’écoute et qui n’est pas un médecin, j’imagine que ca peut être ainsi parfois. Et dans tout ce qu’on fait, il y a une motivation personnelle plus profonde qu’on ignore. Je crois qu’Elena, Mauro, Margaret et Morton devraient s’interroger sur ce qui les a poussé à faire ce voyage.

  4. Elena dit :

    Pour terpiekje : j’ai demandé à « justme » qui est un as de l’informatique d’essayer de savoir par quel canal a été postée la vidéo sur internet et peut-être qui l’a fait, il paraît que c’est possible.

  5. Passionnata dit :

    D’accord avec Zebu. Je trouve votre démarche écoeurante. Et s’il doit y avoir en plus un spectacle de théâtre qui fait du fric sur le malheur du monde, je trouve ça encore plus dégoûtant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :