mardi

Dès le matin, tension palpable entre Elena et Margaret qui nous rejoint au petit-déjeuner, elle prétend que le petit-déjeuner dans son propre hôtel est « une improvisation ». Tension également entre Margaret et Mauro. Morton Garrett semble un peu perdu. Elena annonce qu’elle restera encore un ou deux jours en Belgique pour prendre des nouvelles du gamin. Après avoir dit qu’il partait, Mauro a finalement décidé de rester encore aujourd’hui. Margaret a décidé de changer une nouvelle fois d’hôtel.
En attendant des nouvelles de Tournai, pour détendre l’atmosphère, je fais entendre l’enregistrement de la conversation de la veille entre le gamin et Elena. Elena m’avait confié cet enregistrement pour que j’en fasse la transcription.
Au moment de la crise, on entend des bruits confus, les cris inarticulés du gamin, des cris de douleur, sans doute une chaise qui tombe – ce qu’Elena confirme – et puis, très faiblement, une voix qui n’est pas la voix du gamin et qui n’est pas non plus la voix d’Elena. Elena assure qu’elle était muette de peur et qu’il n’y avait personne d’autre dans la pièce. Nous repassons l’enregistrement à plusieurs reprises et concluons que ce n’est pas du français, peut-être du flamand ? Morton Garrett convainc difficilement Margaret de reprendre contact avec la RTBF pour essayer de décrypter cette phrase balbutiée par le gamin. Cette jeune femme est décidément pleine de ressources. Elle fait pourtant des difficultés, n’arrête pas d’entrer et de sortir pour aller fumer cigarette sur cigarette dans la rue. Elle ira avec Mauro Bd Auguste Reyers.
MB

7 commentaires pour mardi

  1. John Doe dit :

    Still preparing my NYU classes at Ozzie’s in Brooklyn. I’ve got a great view of the intersection from my table even with the new window paintings the’ve added.

    I need to add something to what I wrote yesterday concerning the link between the individual and the machine. I wrote that this concerned only the subject and the machine, but this is not entirely true. As soon as there’s a machine a game becomes possible. With internet, this game has become public. Nothing we do on Second Life or other virtual worlds is hidden, and if we play there it’s with the intention that it be seen. I think back to this video and I suppose that in this case the interpenetration of reality and fiction has to be rethought. The boy perhaps didn’t kill his mother, but the image of his mother, and if we want to understand his action it’s necessary to try to seize this interpenetration.

    As I’m at Ozzie’s every morning, I’ve had the opportunity to observe the gathering of the dogs in front of Brooklyn Kitchens and Baths. They appeared for the first time on March 25. At first there were only the mangy yellow dog and the skeletal black one, then the 11 others I described the last time. Individually they smell bad, when they’re all together they really stink.

    When I arrive at Ozzie’s, in general around 9am, the mangy yellow dog arrives soon after. I’ve made a chart comparing the arrival of the others over several days.

    23 août 28 août 29 août
    Mangy yellow 09:03:41 09:03:11 09:02:04
    Skeletal black 09:05:24 09:05:59 09:03:12
    Shifty hound 09:08:27 09:07:32 09:08:00
    Long-haired brown 09:09:18 ¬– 09:10:35
    Low to ground 09:11:11 09:12:29 –
    Hairless beige 09:11:49 09:11:57 09:12:17
    Aggressive German Shepherd – 09:29:03 09:30:33
    Schnauzer torn left ear 09:14:42 09:15:02 09:14:29
    Lame Rottweiler 09:18:31 – 09:18:41
    Sideways walking Doberman 09:18:45 09:18:40 09:17:06
    Biting aggressive Basset – 09:20:48 09:21:38
    Mutt pit bull + americ. Staffordsh. Terr. 09:19:04 09:21:15 09:12:01

    For these 3 days (I was’n in NY during 4 days), the regularity of the arrivals of each dog has been remarkable. The mangy yellow one is the leader of the pack. She watches over the others and calls them to order if necessary with a short bark. At 9 :25 plus a couple of seconds, as if someone has whistled to them, they dash off on Carroll Street which they follow until Henry Street, turn left until Huntington, Richards and then Sullivan. There they disappear through a hole in the fence. They follow this itinerary every day at the same time. I’ve followed them by bike for 2 days now.

  2. Pivoine dit :

    Eh ben alors ? qu’est-ce qui s’est passé à Tournai ?

  3. Felsenstin dit :

    Est-ce que l’auteur de l’ensemble théâtral de Suisse envoie des scènes à partir de votre enquête ? je voudrais bien savoir lesquelles.

  4. Monique Biesebrouk dit :

    Après qu’il ait commis son acte, le jeune homme n’a pas été arrêté tout de suite. J’ai une amie qui l’a vu à Wavrechain mais elle s’est dit que ça ne pouvait pas être lui. Il a dû tourner autour du Roeulx. Les deux sœurs étaient parties chez la tante. D’après les gendarmes, il y a eu effraction dans la maison. C’est peut-être lui qui est entré dans la maison vide et qui a tourné sa vidéo le 21 ou le 22 parce qu’il a été arrêté le 23.

  5. Hautenauve dit :

    J’ai cru le voir moi-même à Bouchain. C’était dans l’après-midi du 20 mars, le lendemain du jour où il y a eu le drame.

  6. imageaction dit :

    C’était le 18 mars.

  7. northern_star dit :

    On a plus de nouvelles. Vous vous êtes engueulés, séparés ? Racontez !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :